Il n'y aura pas d'autres émotions que la crainte, la rage, le triomphe et l'humiliation. Nous détruirons tout le reste, tout.
                                                                  G. Orwell , 1984

Fondée en 2018 par Benjamin Tricha, la structure rassemble différents profils au service de l'expression, des émotions.
Les deux premier projets sont des duos.

Interlude(s), dédiée à l'espace public en collaboration avec une danseuse.

Kairos , une forme fixe en collaboration avec un metteur en espace sonore et deux interprètes.

Les deux orientés vers la danse contact.


Plus haut la citation de George Orwell offre une vision d'un avenir possible où seules ont survécu des émotions qui referment l'Humain sur lui même. Marécage fait écho à cela et vient avec le goût de faire vibrer et garder vivant l'éventail des émotions, de notre sensibilité et de notre ouverture à ce et ceux qui nous entourent.


Au cœur de marécage la danse n'est pas formelle, elle est mouvement. Riche des influences de la danse contemporaine et de la danse contact en premier lieu, elle se nourrit aussi fortement du cirque contemporain et du théâtre physique, tisse sa matière à travers des gestes communs à tous, dans le plus grand des labeurs comme dans la plus subtile des caresses. Son langage est universel.

​© 2018 Marécage